Curriculum Vita

 

 

   

 

    

              CHRISTIAN MARINI

       

                                                                                               "  Exil de l'âme "

                     

 

 

 

 

 Création indéchiffrable qui s'exprime par l'émotion

L' ensemble de son œuvre s'apparente à un recueil de narrations, de questionnements, de remises en question. Ce pourrait être des créations qu'on "feuillète" et sur lesquelles on revient sans cesse: elles interpellent, captivent, touchent, s'ébauchent ou s'écoutent librement et différemment en fonction de l'instant. Le titre, pour introduire son œuvre, pourrait vari...er à l'infini selon ce que nous souffle l'inspiration, l'imagination. Des histoires se construisent, se déconstruisent, génèrent des figurations, des sources vives et palpitantes. Aucune clandestinité; le contemplateur sent une vérité confuse qui vient de d'autant plus loin qu'elle est à l'état brut, qu'elle est incontrôlée. Lui et nous cheminons à l'instinct entre sensibilité, éclosions, combinaisons, jeux de miroirs dans lesquels on aime à se perdre.

Un artiste de talent

 

 

Regardons les tableaux d'un peu plus près.

 Ce sont essentiellement des grands et très grands formats. Leur style est assez homogène, reconnaissable même si certaines créations sont beaucoup plus plastiques que d'autres. Si la forme et la facture évoluent naturellement, le fond relève des mêmes thématiques récurrentes au fil du temps :la famille, l'amitié, les cycles de la vie.

 Le ressenti à grande échelle est plus prenant, pénétrant; il suscite davantage notre intérêt et offre plus d'amplitude, de liberté d'expression.

Des collages de matières hétérogènes (viles, fragiles, usuelles, ce que l'artiste a sous la main) se mêlent à l'acrylique sur des supports qui peuvent être marouflés pour donner plus d'épaisseur et de relief, des toiles, des cartons, des mélaminés renforcés.

 Des griffures, des traces, des empreintes, des bombages, des graffitis, un travail au couteau, au pinceau, tout est possible, expérimenté sans limite. La matière, lorsqu'elle est brute, est plus ou moins accidentée, le relief plus ou moins palpable.

 Les tableaux sont parfois recouverts d'une couche de résine qui unifie la surface et apporte luisance, un effet laqué.

 

Dans mon lieu de travail avec Marie-hélène Barreau Montbazet,vis présidente de Mecene-Arts

L'art de Christian Marini est dans le sillage de l'Art Brut auquel il apporte une fibre émotionnelle tres personnelle, un tempérament, un discours pictural touchant, rythmé. La perception est à l'intérieur de son art, au cœur de la matière, sans jamais toucher le fond. Des esquisses de dialogues ouvertes à des interprétations plurielles, des informels (formes transitoires), qui renouvellent l'optique de chaque tableau. La vie et l'œuvre de l'artiste, le formel et le narratif, sont très étroitement liés; ils nous atteignent. Une auto genèse jamais figée, en devenir, rythmique.

 

MARIE-HELENE BARREAU   Docteur en histoire de l'art  ( Paris-Sorbonne  )